CRISE ECONOMIQUE COVID 19, RESTONS SEREINS...

Accueil / Blog / CRISE ECONOMIQUE COVID 19, RESTONS SEREINS...

Le 24/03/2020 par Joël RAYNAUD - SAS GESTPE 38 - Partagé par Losange Conseils le 25/03/2020


Bonjour toutes et tous,

 

Je tiens à le préciser à nouveau en préambule à cet article que je ne suis pas médecin ou soignant. Cette crise est grave et elle est avant tout sanitaire. La priorité reste sanitaire et il parait important de rester chez soi pour Sauver des viesJe tiens à remercier toutes les équipes médicales qui se battent tous les jours pour aider les malades et pas forcément avec tous les moyens qu'ils mériteraient d'avoir. Vous avez des masques en reliquat d'une crise précédente..., ils ne vous serviront à rien, gardez en une dizaine si vous le voulez, apportez les autres à votre médecin traitant, à un hôpital, à des personnes qui interviennent dans les EPAD...

 

 

Le 18/03/2020, il y a 6 jours déjà, je vous écrivais déjà pour vous préparer, vous aider à affronter cette crise COVID 19 sur son volet économique. Pour certains, dès le 13 Mars , je vous avais  déjà alerté pour commencer à sécuriser votre trésorerie.

 

Nos premières mesures mises en place ont été de bloquer les prélèvements d'état, et j'ai toujours précisé qu'il était important de ne pas stopper le paiement de vos fournisseurs... Juste l'Etat... J'ai même aussi conseillé à certains d'entre vous de bloquer  le paiement de la TVA, non pas pour ne pas avoir à la payer, mais juste pour se donner du temps de trésorerie en plus, sait-on jamais... J'y reviendrai plus loin.

 

Vous avez je pense toutes et tous suivi ces conseils et ainsi généré auprès de l'état une dette et préservé ainsi quelque peu votre trésorerie.

 

Mon deuxième conseil fut de vous dire de mettre en chômage partiel toutes les personnes qui pouvaient l'être, le personnel qui n'avaient plus d'activité à cause du confinement, de l'arrêt direct de vos activités (https://activitepartielle.emploi.gouv.fr/aparts/ ,  il faut toujours de la patience, les codes tardent à arriver (Nous devons recevoir 3 mails). Nous aurons ensuite 30 jours pour déclarer en rétroactif qui est au chômage partiel et qui ne l'est pas...depuis le 16 Mars

 

Avec ce chomage partiel, les salaires seront ainsi pris en intégralité par l'état dans la limite 4,5 SMIC et 86% du salaire net, c'est confirmé. Mais c'est l'employeur qui devra les avancer donc vous avec votre trésorerie que l'on a préservée comme nous le pouvions.

 

Un nouveau conseil, vous avez dans votre entreprise des salariés qui ont des reliquats de congé encore à prendre des années précédentes, nous sommes en situation exceptionnelle, faites-leur finir ce reliquat de congé avant de les mettre en chômage partiel. Pourquoi faire ? Après cette crise, vous aurez besoin de toutes vos forces productrices pour faire redémarrer notre économie et vendre toutes vos heures...

 

La prime de 1500¤, l'aide aux TNS, il sera possible de déposer un dossier dès le 31 Mars sur le site de la DGFIP à partir du 1er Avril. Pour prétendre à cette prime, il faut :

  • soit avoir fait l'objet d'une fermeture administrative
  • Soit avoir subi une perte de CA de 70% sur le mois de Mars.

Un restaurant, un salon de coiffure fermé admirativement le 16 Mars dernier, les dirigeants TNS de ces établissements ont droit à cette prime de solidarité de 1500¤ même s'ils n'ont pas perdu 70% de leur CA.

 

Mon troisième conseil fut de vous dire de vous préparer à reporter toutes les échéances de vos crédits professionnels. Les banques ont travaillé le sujet, certaines mieux que d'autre malheureusement... Après cette crise, vous pourrez toutes et tous vous demander ou pas si votre partenaire bancaire mérite encore votre confiance...

L'objectif de ces reports étant de décaler de 6 mois les 6 prochaines mensualités de vos crédits baux et crédits professionnels et de les déplacer à la fin du crédit sans pénalité agios, juste les intérêts et les assurances en sus.

 

Le Groupe CIC / Crédit Mutuel s'apprête à annoncer à leurs clients la procédure qu'ils vont mettre en place. Elle est simple, pour les crédits-baux où il reste plus de 9 mensualités, en automatique report des 6 prochaines échéances en fin de bail. Pour les crédits-baux ou il reste moins de 9 mois, c'est aussi possible de reporter mais il faudra faire la demande et l'opération sera manuelle.

 

Pour les crédits professionnels y compris les crédits prodessionnels d'une SCI, systématiquement report des 6 prochaines échéances en fin de crédit, y compris les intérêts et l'assurance des 6 mois à venir (ils étaient encore ce matin entrain de finaliser ces conditions). Il n'y a pas de report prévu pour les crédits immobiliers des SCI.

Vous n'êtes pas au CIC / Crédit Mutuel, votre banquier chipote, il vous parle d'agio, de 3 mois... mettez lui un coup de pression, pourquoi dans cette période critique que nous traversons toutes les banques ne s'aligneraient-elles pas  sur une procédure simple et pleine de bon sens...

 

Pour finir, je vous avais parlé il y a quelques jours d'un prêt de trésorerie pour les entreprises. Il était évident qu'il fallait sortir " le bazooka " pour sortir par le haut de ce moment compliqué. Hier, Frédéric OUDEA, président de la fédération bancaire Française et président de la Société Générale annonçait les contours de cette mesure avec une mise en place dès demain Mercredi 25/03/2020. Toutes les entreprises pourront emprunter l'équivalent de 25% de leur chiffre d'affaire annuel pour faire face à cette crise économique.

 

L'engagement des entreprises en contre-partie, payer leur facture, toutes leurs factures. Les conditions de ce prêt, pas de remboursement pendant 12 mois, au terme des 12 mois, chaque entreprise aura 2 possibilités, la première rembourser tout, la seconde, un remboursement avec un échelonnement de 1 à 5 ans.

  • Conseil N°1 : Prenez ce prêt dans sa limite maximale de 25% du CA, ne le remboursez pas dans 1 an, choisissez ensuite l'option 5 ans.
  • Conseil N°2 : Après cette crise, si vous ne l'êtes pas déjà, faites-vous accompagner... L'économie va être différente , et je pense que toutes les entreprises devront pour leur sécurité mettre en place des suivis de trésorerie précis pour pouvoir maitriser leur trajectoire et pouvoir corriger les pertes liées à cette crise économique. Des outils performants existent. Votre activité se situe proche de VOIRON (38), je saurai aussi vous conseiller et vous former. Sinon, aux 4 coins de France, vous pourrez aussi vous faire appel à l'ensemble des conseillers du réseau RIVALIS, 1er réseau d'accompagnement des TPE.

 

Ou trouver les informations sur ces prêts de trésorerie dès à présent ici sur ce lien...

Vous retrouverez sur ce lien les 4 étapes pour les entreprises hors grand groupe et un lien dans l'étape 3 pour finaliser votre demande. Ne vous précipitez pas, donnez vous juste l'objectif de boucler ce dossier dans les prochains jours.

 

Je le redis, ce prêt de trésorerie est indispensable à toutes les entreprises pour sortir de la crise, vous avez de la trésorerie et vous ne le voulez pas de ce prêt, mon conseil prenez le quand même, dans 12 mois, vous pourrez toujours le rendre, ou pas...

Important : Une fois ce prêt de trésorerie acquis, il va vous falloir payer tous vos fournisseurs, toutes vos dettes accumulées pendant cette crise, payer la TVA que l'on a mis de côté comme vous vous y êtes engagé.

Pour les charges sociales, acompte IS... nous attendrons un peu avant de les rembourser (rien d'annoncé à ce sujet pour l'instant).

 

Et après, la sérénité... pour quelques semaines certes mais laissez retomber un peu la pression et commencez à réfléchir à vos actions pour préparer la reprise qui aura lieu, en Mai ? Début Juin ? Elle aura lieu et il vous faudra vous tenir prêt, réfléchir comment mieux vendre, comment piloter votre trésorerie, comment calculer vos prix de revient, vos marges, revoir votre carte...

 

Il va falloir aussi être attentif aux mesures qui devront être annoncées à la suite pour corriger tous les comptes de résultat qui seront sans doute en perte avec 2 à 3 mois d'activité en moins...

Des solutions, oui bien évidemment, j'en ai préconisé quelques-unes à notre ministre dans ma question N°3. Je ne manquerai pas de vous informer quand ce moment viendra.

 

Même si hier certains d'entre vous ont pu se rendre compte d'un coup de moins bien dans mon optimisme concernant cette crise... je veux continuer ce jour à rester positif. Si les mesures annoncées se mettent toutes en place, nous serons toutes et tous prêt à relancer dans quelques semaines notre économie, je l'espère de façon plus raisonnée pour préserver notre planète.

 

En attendant, préservez-vous, protégez vous et soutenez comme vous le pouvez nos équipes médicales dans cette crise sanitaire.

 

Pour vous Servir...

@Joël RAYNAUD

 

 

 

VISIO-CONFERENCE Gérald DARMANIN

 

Mes questions à Gérard DARMANIN... le 24/03/2020 à 13h00

Il a répondu à l'une d'entre elle en direct " Concernant les reports de prêt professionnels, avez-vous donné des consignes strictes et homogènes à toutes les banques où est ces reports restent à l'appréciation de chaque banque ? "

 

 

Résumé de sa réponse " Une ligne directrice générale a été donnée, à chaque banque de décider de son application "

 

Dans cette visio-conférence, beaucoup trop de questions identiques  autour de la prime de 1500¤ Brut, je vous laisse écouter... Certes c'est important, mais le crédit de trésorerie annoncé pour toutes les entreprises règle en partie le problème des salaires des dirigeants pendant cette crise. Je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas pour autant faire la demande...de cette prime de solidarité si vous êtes concerné.

 

Autre point, une question intéressante a été posé sur les compagnies d'assurance concernant la prise en charge des pertes d'exploitations. Si au départ, les assurances se sont réfugiées vers leurs clauses qui ne prévoient pas l'épidémie, des discutions sont en cours avec le ministre Bruno LEMAIRE pour que ces assurances puissent quand même jouer leur rôle... A suivre ce n'est pas gagné mais si c'est le cas, ce sera du boni sur votre compte de résultat (ma question 3 ci-dessous).

 

Pour finir sur cette conférence, le chômage partiel et le télétravail. Si vous êtes une profession qui peut télétravailler mais qu'il n'y a pas de télétravail possible faute de clients... car ils sont arrêtés, vous pouvez aussi prétendre au chômage partiel et en faire la demande pour vos salariés auprès de la DIRECCTE https://activitepartielle.emploi.gouv.fr/aparts/

 

Sur ce dernier sujet de chômage partiel, je vais vous donner un exemple qui m'a été confié par un expert-comptable avec qui j'ai échangé ce jour. Une entreprise qu'il suit a pris la décision de mettre tous ses salariés en chômage partiel et ils ont écrit à la DIRECCTE pour avoir leur aval. Ils ont en réalité écrit à 2 DIRECCTE, l'une leur a refusé, l'autre leur a accepté le chômage partiel avec le même dossier. C'est quoi la bonne position ?  Il faut rester zen même si vous avez eu un refus, tout évolue très vite en ce moment et je reste convaincu que ce chômage partiel sera accepté à toutes les sociétés qui motivent leur décision de sauver des vies et de rester confiné chez soi quand on ne fait pas partie des entreprises indispensables à la nation pour boire, manger, transporter, communiquer, avoir de l'électricité, de l'eau...

 

 

 

Courrier transmis à Mr DARMANIN le 23/03/2020

Monsieur DARMANIN, Bonjour,

J'ai plusieurs questions à vous poser :

 

  • Question N°1 : Qu'en est -il du report des prêt professionnel, c'est une vraie cacophonie dans les différentes banques. Il semblerait que les consignes émanant de l'état qui demandent aux banques de permettre à leur client de reporter de 6 mois à l'échéance des prêts les 6 prochaines mensualités de leurs prêts professionnels ne soient pas la réalité de toutes les banques ?

Concernant les reports de prêt professionnels, avez-vous donné des consignes strictes et homogènes à toutes les banques où est ces reports restent à l'appréciation de chaque banque ?

 

  • Question N°2 : Selon Mr OUDEA président de la fédération bancaire et patron de la société générale, les banques, devraient demain mercredi proposer des prêts de trésorerie à toutes les entreprises pouvant aller jusqu'à 3 mois de chiffre d'affaires. Les chefs d'entreprise n'auraient rien à rembourser pendant 1 an et au terme des 12 mois, ils auraient le choix de rembourser la totalité du prêt ou de mettre en place un remboursement de prêt sur 5 ans. Confirmez-vous cette mesure ? Toutes les entreprises françaises pourront elles demandées à leur banquier si elle le souhaite un prêt de trésorerie de 3 mois de chiffre d'affaires ? Prévoyez vous de rajouter une condition à ces prêts qui serait de remonter par exemple 1/3 de ces prêts en fond propre ?

 Pas de réponse mais depuis, une confirmation de Bruno LEMAIRE

 

  • Question N°3 : Apporter de la trésorerie aux entreprises c'est essentiel dans ces moments difficiles. Mais que prévoyez-vous de faire pour les comptes de résultat qui seront très fortement impactés par cette crise ? Prévoyez-vous de mettre en place des subventions (produits exceptionnels) pour compenser les frais fixe qui resterons à payer ? Ces subventions seront-elles soumises à condition de remontée en fond propre ? Prévoyez-vous de demander aux comptables de mettre en place une enveloppe d'amortissement sur une durée de 5 à 10 ans des frais fixes restant à la charge des entreprises pendant cette période sans produits pour certaines d'entre elles ? Prévoyez vous de demander aussi aux comptables de reporter les amortissements des mois de paralysie de notre économie en fin de période ?

 

Bien Cordialement

@Joël RAYNAUD - contact@gestpe38.fr


#criseeconomique2020 #accompagnementdirigeant #conseillerrivalis #pilotersatpe